kopikol

Parfois, sans savoir pourquoi, en visitant un site on sait très bien que celui-ci va aterrir dans nos favoris. Tout cela en s’assurant une place de choix dans nos lectures quotidiennes.
C’est ce qui m’est arrivé avec kopikol. Le principe était novateur, un blogolien.
Un blog avec une interface minimaliste, où tout le monde peut proposer des liens intéressants, insolites, sérieux ou pas. Les liens sont ensuite présentés aux visiteurs par rubriques et peuvent donner lieu à des commentaires.

Le genre de site totalement addictif au bout de 30 secondes, nuisant instantanément à la productivité. L’entête « resistance is futile » aurait été appropriée.

Pas tout à fait web 2.0, mais pas si loin non plus, kopikol c’est le site qu’on va consulter dès qu’on n’a épuisé tous ses liens de la journée. Le temple des urls qui sortent de l’ordinaire.

Et bien kopikol a fermé ses portes ce dimanche pour son quatrième anniversaire (quatre ans c’est déjà énorme pour un site web…) en affichant sur sa première page le message suivant :

Fermeture de kopikol

Espérons que ca ne soit que du teasing pour une nouvelle version du site, parce qu’une fin aussi brutale est regrettable…

ps: Oui, j’aurai pu parler de Ginger la nouvelle version de Netvibes le jour où je l’ai utilisé la première fois, kopikol est passé avant…

4 Commentaires

  1. Posté 23/01/2008 sous 09:27 | Permalien

    J’ai un nom de domaine parfait pour relancer la machine… A réfléchir :]

  2. Posté 23/01/2008 sous 20:06 | Permalien

    Allez Peerou du nerf!

    Un kopikol bis sauce 2.0 (sans tapisserie en fond hein^^) mais avec de l’ajax et tout ca 🙂

  3. tournevice
    Posté 23/01/2008 sous 21:37 | Permalien

    Mais où vas-tu chercher tous ces sites??? T’as pas un boulot la journée toi? Ah non c’est vrai, tu vis la nuit aussi :p

  4. Posté 23/01/2008 sous 23:39 | Permalien

    @tournevice il est dans ma blogroll depuis un moment 🙂 C’est vrai qu’en 2008 je vis la nuit :/

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais communiqué. Les champs obligatoires sont marqués avec*

*
*